Astuces & Préparations Conseils

HUILES ESSENTIELLES : LES BONNES PRATIQUES

L’aromathérapie, c’est l’utilisation des huiles essentielles à des fins médicales, il faut savoir que leurs utilisations n’est pas anodines. Renfermant des principes actifs puissants, il est nécessaire de les manipuler avec précautions.

Voici quelques règles générales qu’il convient de respecter scrupuleusement avec les huiles essentielles.

  • Évitez impérativement, les (bouche, nez, oreilles, zone ano-genitale, yeux) et avec toutes zones irritées ou sensibles.
  • Certaines huiles essentielles sont dermo-caustiques (c’est à dire qu’elles peuvent causer des brûlures) par exemple (ail, sarriette, cannelle, serpolet, romarin notamment camphré, origan …. 
  • Respecter toujours les doses conseillées exemple 1 goutte de cannelle correspond plus ou moins à 65 tasses de tisane à la cannelle. Vous comprendrez mieux pourquoi 1 goutte c’est 1 goutte et pas 2
  • S’abstenir de toute automédication pour une affection sérieuse.
  • Ne jamais s’injecter d’huile essentielle que ce soit par voie intramusculaire ou intraveineuse

Les risques d’allergie sont possible avec toutes les huiles essentielles et à n’importe quel dosage.

Observez la plus grande prudence avec les personnes allergiques ou asthmatiques.

La photosensibilisation : Attention, pendant l’été, aux huiles essentielles photosensibilisantes.

Ne pas utiliser une huile essentielle que l’on connaît pas sans se renseigner précisément sur ses contre-indications et ses voies administrations.

Les huiles essentielles sont contre-indiquées chez la femme enceinte, allaitante et chez le nourrisson, sauf exceptions.

Ne prendre aucun risque avec les enfants et ne jamais laisser les flacons d’huile essentielle à leur portée.

En cas d‘ingestion accidentelle, contacter immédiatement le centre anti-poison le plus proche.

Ne pas donner sauf avis contraire aux enfants de moins de 6 ans.

Par voie orale, on peut associé ces huiles essentielles à différentes solutions.

Il existe des comprimés neutres ou avec une cuillère de miel ou de confiture.

Par voie respiratoire, 5 à 6 gouttes d’huile essentielle dans un bol d’eau à respirer 2 à 3 fois par jour pas plus de 10 minutes.

Par voie respiratoire sèche, sur un mouchoir ou sur le poignet si l’huile essentielle le permet, 4 à 5 gouttes à respirer profondément 4 à 5 fois par jour.

Pour les massages, elles peuvent s’utiliser pures ou diluées avec une huile végétale. Faire attention à celles qui sont contre-indiquées pour utiliser pures.

Related posts

Leave a Comment